Proposition de service avec le RécréoParc : Saint-Constant consulte ses citoyens
Consultation publique BCITI
Proposition de service avec le RécréoParc : Saint-Constant consulte ses citoyens

À la suite de plusieurs demandes concernant un possible accès gratuit à la plage du RécréoParc pour les Constantins, qui sera, par la suite, facturé à la Ville, nous lançons un sondage à nos citoyens pour valider le réel intérêt de la population. Afin de nous assurer qu’il n’y ait pas uniquement les gens intéressés qui participent au sondage, tous nos citoyens recevront un carton informatif par la poste, au cours de la semaine prochaine.

Situé à Sainte-Catherine, le RécréoParc offre une multitude d’activités, dont une plage, un camping urbain, une zone nautique, des sentiers, des parcs et des pistes cyclables. Cette proposition offrirait l’accès gratuit à la plage du RécréoParc, excluant le stationnement, aux citoyens de Saint-Constant.

La Ville souhaite donc connaître l’opinion de ses citoyens sur la question en lançant une consultation en ligne sur le portail citoyen BCITI dans la section « Consultations ». Vous avez jusqu’au 18 mars prochain pour y répondre. À la suite de cette consultation, les résultats et les décisions qui en découleront seront diffusés au saint-constant.ca pour en informer les citoyens.

Merci de votre participation 

Les ravages de l’agrile du frêne occasionnent des travaux d’abattage

La Ville de Saint-Constant procédera, dans les prochaines semaines, à l’abattage de nombreux frênes morts ou dépérissants, notamment à la Base de plein air, dans certains parcs et en emprise de rue.

Les ravages occasionnés par l’agrile du frêne obligent la Ville à procéder à ces travaux pour une question de sécurité publique. En plus d’occasionner des risques pour la population, les arbres morts peuvent tomber et créer des dommages physiques. La sélection d’arbres qui seront abattus sera faite par des spécialistes et seulement les arbres morts, dépérissants ou qui présentent un danger pour la population seront abattus. Le nombre d’arbres à abattre sera déterminé en même temps que la réalisation des travaux.

« La Ville a à cœur le développement durable et par conséquent, elle permettra à la population de bénéficier du bois des frênes abattus en le valorisant dans des infrastructures publiques accessibles à l’ensemble des citoyens. Le bois de frêne en bon état sera mis en planches pour réaliser le toit de la patinoire réfrigérée ainsi que pour des détails architecturaux de la Bibliothèque et du Centre municipal. Nous trouvions important de créer de la richesse en valorisant cette ressource naturelle sur notre propre territoire », affirme le maire de la Ville de Saint-Constant, Jean-Claude Boyer.

Pour cette opération, la Ville privilégiera une approche écologique notamment en préservant les frênes encore sains et ceux traités au TreeAzin. Dans les zones boisées, les arbres morts, dont le bois ne pourra permettre leur valorisation en planches, seront laissés en arbre de vie pour créer de l’habitat, des sites de nidification et de la nourriture pour la faune. Les arbres abattus seront remplacés par la plantation de nouveaux arbres d’espèces diversifiées afin de maintenir un couvert forestier urbain. Les espèces indigènes seront privilégiées afin d’assurer une forêt urbaine résistante et résiliente.

Pour en apprendre davantage sur l’agrile du frêne, cliquez ici