Complétez la consultation en ligne sur la qualité des paysages
Consultation en ligne
Complétez la consultation en ligne sur la qualité des paysages

Dans l’objectif d’adopter de nouveaux outils de planification territoriale répondant aux besoins et aux préoccupations des citoyens, la Chaire en paysage et environnement de l’Université de Montréal (CPEUM) et la Ville de Saint-Constant invitent les Constantins à compléter une consultation en ligne sur le portail BCITI Saint-Constant.

Consultation en ligne

Saint-Constant ajuste la rémunération de ses élus

Suite à une modification imposée par le gouvernement fédéral, la Ville de Saint-Constant a, elle aussi, présenté un avis de motion à la séance du conseil du 19 mars, dans le but de procéder à un ajustement de la rémunération des élus de la Ville.

Tel qu’annoncé dans son communiqué du 8 mars, le tout fait suite à la décision du gouvernement du Canada prise en 2017, de rendre imposable l’allocation de dépenses dont bénéficient les élus. Cet ajustement de la rémunération se veut un moyen de compenser pour cette mesure fiscale, afin que les élus ne s’en voient pas pénalisés.

« Dans un contexte de gouvernement de proximité, avec une ville en pleine croissance ayant près de 30 000 habitants, le rôle des élus municipaux a grandement changé. Il demande une implication et un engagement de tous les instants, des compétences en gestion et en administration des affaires sont essentielles. Le travail est devenu complexe, très exigeant et requiert beaucoup d'analyses afin de prendre les meilleures décisions possibles pour le bien-être de l'ensemble des citoyens. La charge de travail des élus comporte la présence à tous les événements, à toutes les rencontres de la Ville, mais il y a aussi tout le travail en amont qui est réalisé. Année après année, les conseillers municipaux et moi-même sommes de plus en plus sollicités. Nous nous investissons par passion et par amour pour notre Ville, jours, soirs et fins de semaine. Sans cet ajustement fiscal, les membres du conseil municipal subiraient une perte salariale », explique Jean-Claude Boyer, maire.

Les conseillers passeront donc de 23 181 $ à 25 153 $ pour leur rémunération de base, soit une variation de 1 972 $. Leur allocation de dépenses sera quant à elle ajustée de 986 $.  Pour ce qui est du maire, sa rémunération de base sera ajustée de 6 130 $, pour un salaire de 75 672 $. Le montant de son allocation de dépenses reste quant à lui inchangé, à 16 767 $.

RessourceLien
Résumé du rôle et du travail des élus municipaux et explications de la rémunération