Complétez la consultation en ligne sur la qualité des paysages
Consultation en ligne
Complétez la consultation en ligne sur la qualité des paysages

Dans l’objectif d’adopter de nouveaux outils de planification territoriale répondant aux besoins et aux préoccupations des citoyens, la Chaire en paysage et environnement de l’Université de Montréal (CPEUM) et la Ville de Saint-Constant invitent les Constantins à compléter une consultation en ligne sur le portail BCITI Saint-Constant.

Consultation en ligne

Saint-Constant aura enfin son centre aquatique grâce à des subventions de 8,4 M$

Lors d’une conférence de presse à l’hôtel de ville, la Ville de Saint-Constant a accueilli le député fédéral de La Prairie, M. Jean-Claude Poissant et la députée provinciale de Laporte, Mme Nicole Ménard, pour faire l’annonce de cet octroi. Le plan financier prévoit une somme de 8,4 M$ pour la construction d’un complexe aquatique, soit 4,2 M$ par palier de gouvernement.

 « Avec ce nouveau projet de centre aquatique, nous pourrons offrir à nos citoyens un lieu adapté pour la pratique d’activités aquatiques qui répondra enfin aux besoins  spécifiques de chacun. Ce projet est directement en lien avec notre Politique des saines habitudes de vie, adoptée en 2016, et qui vise entre autres à réduire la sédentarité. Il s’agit d’une autre belle concrétisation et nous sommes très heureux de cette annonce », mentionnait le maire, Jean-Claude Boyer.

Ce centre aquatique était très attendu, car la Ville ne dispose pas d’installation de ce type. Les résidents doivent donc se déplacer vers les villes avoisinantes. Or, les installations aquatiques situées dans ces villes peinent à répondre à la demande de leur  propre population. Ainsi, les Constantins sont privés d’une offre de services aquatiques répondant à leurs besoins et à leurs attentes.

« Notre patience a été récompensée dans ce dossier.  Nous avons travaillé avec acharnement afin de présenter un dossier qui réponde aux critères de sélection des différents programmes de subvention.  Le dossier était appuyé d’une étude de faisabilité par la firme BC2 », déclarait la directrice du service des loisirs, Nathalie Leclaire.

Ce projet se réalisera à très court terme étant donné que le coût total prévu est de 12,5 M$ dont 8,4 M$ est déjà subventionné par le programme du Nouveau Fonds-chantiers Canada-Québec des petites collectivités.

Le futur centre aquatique offrira entre autres les services suivants :

  • Un bassin de 8 couloirs ;
  • Tremplins ;
  • Pataugeoire avec jeux d’eau et glissades ;
  • Bain thérapeutique ;
  • Salle multifonctionnelle.

Selon l’avis des ministères, ce projet permettra l’atteinte des objectifs du programme d’aide financière visant, entre autres, à doter les localités d’infrastructures de services qui peuvent contribuer à leur essor culturel, économique, sportif ou touristique.