Proposition de service avec le RécréoParc : Saint-Constant consulte ses citoyens
Consultation publique BCITI
Proposition de service avec le RécréoParc : Saint-Constant consulte ses citoyens

À la suite de plusieurs demandes concernant un possible accès gratuit à la plage du RécréoParc pour les Constantins, qui sera, par la suite, facturé à la Ville, nous lançons un sondage à nos citoyens pour valider le réel intérêt de la population. Afin de nous assurer qu’il n’y ait pas uniquement les gens intéressés qui participent au sondage, tous nos citoyens recevront un carton informatif par la poste, au cours de la semaine prochaine.

Situé à Sainte-Catherine, le RécréoParc offre une multitude d’activités, dont une plage, un camping urbain, une zone nautique, des sentiers, des parcs et des pistes cyclables. Cette proposition offrirait l’accès gratuit à la plage du RécréoParc, excluant le stationnement, aux citoyens de Saint-Constant.

La Ville souhaite donc connaître l’opinion de ses citoyens sur la question en lançant une consultation en ligne sur le portail citoyen BCITI dans la section « Consultations ». Vous avez jusqu’au 18 mars prochain pour y répondre. À la suite de cette consultation, les résultats et les décisions qui en découleront seront diffusés au saint-constant.ca pour en informer les citoyens.

Merci de votre participation 

Saint-Constant : Suivi de la situation de la COVID-19

Pour faire suite aux points de presse donnés aujourd’hui par le premier ministre du Canada Justin Trudeau et le premier ministre du Québec François Legault, la Ville de Saint-Constant tient à résumer les faits saillants. Tout d’abord, un mot du maire Jean-Claude Boyer :

« Chers citoyennes et citoyens, comme mentionné par le premier ministre Legault aujourd’hui, les deux régions les plus affectées en ce moment sont Montréal et l’Estrie. La lutte s’intensifie jour après jour, nous devons donc être extrêmement rigoureux dans le respect des directives données depuis le tout début de cette crise. Concernant les régions de Montréal et de l’Estrie, il est très important, pour les prochaines semaines, d’éviter ces secteurs dans la mesure du possible.

De plus, étant donné que les corridors de voyage entre les communautés et les régions sont considérés comme de véritables foyers d’expansion du virus, je vous invite fortement à éviter les déplacements non essentiels.

Il n’y a rien de décidé pour l’instant, mais en vertu de la Loi sur la santé publique et de la Loi sur les mesures d’urgence, le gouvernement pourrait, si cela devient absolument nécessaire, fermer des régions, des villes ou des secteurs complets. D’ailleurs, au moment où je vous écris, la direction de la Santé publique demande à la Ville de Montréal de déclarer l’état d’urgence local. Je compte plus que jamais sur la collaboration de chacun et de chacune d’entre vous pour mettre en pratique toutes les directives données jusqu’à maintenant afin que nous n’en arrivions pas là!

Je suis certain que vous faites tout en votre pouvoir pour continuer d’appliquer et de suivre les mesures qui ont été mises en place, en plus de les faire respecter autour de vous. Je vous en remercie de tout cœur. Continuons de nous serrer les coudes dans cette lutte de tous les instants, nous sortirons de cette crise plus solidaires et plus forts que jamais! » 

Faits saillants pour notre région :

Il n’y a, pour l’instant, aucune nouvelle mesure, mais nous vous invitons à lire nos communiqués précédents pour connaître tous les éléments à retenir et toutes les mesures qui ont été mises en place, et ce, jusqu’à nouvel ordre.

Du côté du premier ministre du Canada, Justin Trudeau :

  • La banque centrale réduit son taux directeur pour une 3e fois en mars;
  • Le gouvernement est à vos côtés : nous allons couvrir 75 % des salaires dans les PME (petites et moyennes entreprises) – les employés des PME continueront donc à être payés même s’ils ont cessé de travailler (subvention salariale rétroactive au 15 mars);
  • Les PME sont l’épine dorsale du pays;
  • 12,5 milliards de dollars pour que les PME puissent avoir de l’aide avec leurs liquidités opérationnelles;
  • Prêts garantis par le gouvernement de 40 000 $ aux entreprises, dont 10 000 $ seront non remboursables si vous respectez certaines conditions;
  • Nous allons retarder les paiements en taxes d’importation;
  • Ces mesures visent à conserver les emplois et le pouvoir d’achat;
  • Il y a encore du peaufinage à faire sur les programmes, mais nous sommes là pour permettre aux entreprises de maintenir le lien d’emploi avec leurs employés – les gens ont besoin de se concentrer sur eux et sur leur famille sans s’inquiéter de savoir si la société va rebondir après la crise;
  • Pour ceux qui ont perdu leur emploi ou pour les travailleurs autonomes, la prestation canadienne d’urgence est toujours là pour les aider – celle-ci sera imposable;
  • D’autres mesures de soutien sont prévues;
  • Le Canada a une excellente situation fiscale et peut prendre ces décisions en toute confiance dans des circonstances aussi exceptionnelles;
  • Ottawa ferme les bureaux de Service Canada et les employés continueront de servir les Canadiens exclusivement par téléphone et en ligne;
  • Le Canada et les États-Unis ont la plus longue frontière non militarisée au monde et ce serait une erreur d’y poster des soldats;
  • On va s’assurer via la taxe carbone que les gens auront la capacité de passer au travers de cette crise;
  • Justin Trudeau termine sa 14e journée d’isolement et continuera de faire du télétravail tel que demandé aux Canadiens pendant cette crise;
  • On parle de semaines, de mois, dans ce mode de protection – La durée de cette crise dépend des choix que les Canadiens font en ce moment;
  • Continuez de respecter la distanciation sociale de 2 mètres, lavez-vous les mains, évitez de sortir de chez vous si ce n’est pas nécessaire;
  • On fait ce qu’on doit faire pour les Canadiens – il faut faire en sorte que la sortie de cette crise soit facilitée pour tout le monde;
  • On va pouvoir retourner à la prospérité d’avant et on va pouvoir rebâtir encore plus fort après la crise;
  • Les gens ont besoin d’être rassurés et de savoir que la vie va continuer après la crise;
  • On doit permettre aux gens de s’occuper du moment présent sans se préoccuper de l’avenir.

Du côté du premier ministre du Québec, François Legault :

  • 10 nouveaux décès (total de 18);
  • 2 021 cas confirmés;
  • 141 personnes hospitalisées;
  • 50 personnes aux soins intensifs;
  • La majorité des personnes décédées étaient des gens fragilisés;
  • Nous avons un plus grand nombre de gens infectés que dans les autres provinces, à cause du congé scolaire qui était avant le reste du Canada;
  • On ne se gêne pas pour envoyer nos patients aux soins intensifs – on a vidé nos soins intensifs pour les malades de la COVID-19;
  • Le plasma d’une personne qui a des anticorps pourrait être un traitement – on n’exclut rien;
  • Les gens qui ont un cancer ou des problèmes de santé urgents continuent d’être pris en charge;
  • 2 régions sont plus affectées que les autres : Montréal et l’Estrie – évitez donc ces régions;
  • Les directions de santé publique font du monitoring d’heure en heure. On ne souhaite pas fermer de secteur, mais si un directeur de santé publique recommande de fermer une ville, il est possible qu’on le fasse si c’est devenu un enjeu de santé publique;
  • Il pourrait y avoir des sous-quartiers de Montréal soumis à un plus grand contrôle;
  • Si on voit des rassemblements dans des zones chaudes, il pourrait y avoir des contraintes;
  • En vertu de la Loi sur la santé publique et de la Loi sur les mesures d’urgence, on pourrait fermer une ville, faire des contrôles aux ponts, mais il n’y a rien de décidé pour demain;
  • Les corridors de voyage entre certaines villes et certaines communautés sont des foyers d’explosion du virus;
  • Qu’une personne parte de Montréal pour aller dans les Laurentides ou en Estrie pour s’enfermer dans un chalet n’est pas un problème si elle ne va pas à l’épicerie ou faire des courses dans cette autre région;
  • Les rassemblements, les mariages, les funérailles sont de grandes occasions de rapprochement à éviter actuellement;
  • Pour donner de l’oxygène aux entreprises, on va reporter toutes les remises de TPS et TVQ au 30 juin;
  • Actuellement, il n’est pas envisagé de devancer la paye des vacances de la construction;
  • Les gens qui continuent de travailler et qui gagnent moins de 2 000 $ par mois seront compensés;
  • Les femmes et les enfants victimes de violence conjugale n’ont pas à subir de violence. On doit continuer de s’occuper de nos personnes vulnérables et soyez vigilants pour les protéger. L’aide aux centres d’hébergement est bonifiée;
  • Vous pouvez aller prendre des marches en restant à 2 mètres des autres sauf si vous avez des symptômes et si vous revenez de voyage;
  • Merci aux camionneurs;
  • Le Québec est sur pause – Il faut rester à la maison sauf pour donner et recevoir des services essentiels et aider les personnes de 70 ans et plus;
  • Faire du bénévolat dans les banques alimentaires, c’est du service essentiel;
  • Merci à ceux qui se sont inscrits hier pour faire du bénévolat – 12 000 personnes ont été appareillées avec des organismes – le portail a sauté!
  • On est en train de livrer notre plus grande bataille collective.

« On a été les plus sévères en Amérique du Nord et il est possible que l’on continue de l’être pour combattre ce virus. »

Nous vous remercions pour votre solidarité, votre mobilisation et votre collaboration face à cette crise.

Pour toutes questions, consultez le site Web quebec.ca/coronavirus ou composez le 1 877 644-4545.

Nous continuerons à vous tenir informés de façon régulière sur l'évolution de la situation sur notre site Web au saint-constant.ca et sur nos médias sociaux.

Abonnez-vous aussi à nos alertes BCITI pour être informés en temps réel au saint-constant.b-citi.com.