Sécurité des personnes aînées à pied

La Régie intermunicipale de police Roussillon tient à sensibiliser tous les usagers de la route à la sécurité des piétons aînés puisqu’ils sont plus à risque d’êtres victimes d’un accident grave ou mortel.

Avec l’âge, certaines diminutions des capacités physiques, sensorielles et cognitives peuvent affecter les déplacements des personnes aînées à pied. Cela explique pourquoi les piétons aînés sont surreprésentés dans les statistiques et souvent plus gravement blessés que les plus jeunes.

Afin de contribuer à la sécurité des piétons, il nous apparaît essentiel de promouvoir des pratiques sécuritaires. Traverser aux intersections ou aux endroits autorisés par une signalisation routière appropriée, respecter les feux de circulation, les feux de piétons et les panneaux d’arrêt, regarder attentivement avant de traverser et marcher sur le trottoir ou sur l’accotement en sens contraire de la circulation, sont des exemples de pratiques sécuritaires.

L’automne et l’hiver sont des périodes où la noirceur est plus importante. Lorsqu’il pleut ou qu’il neige, les conducteurs voient mal les piétons ou pas du tout. Il faut donc redoubler de prudence et s’assurer d’être plus visible. Selon la SAAQ, pour plus du tiers (36%) des piétons aînés (65 ans et plus) décédés lors d’un accident de la route, la collision est survenue lors des mois d’automne. En moyenne, sur le territoire de la Régie intermunicipale de police Roussillon, trois piétons aînés (65 ans et plus) sont impliqués dans un accident de la route chaque année.

Afin de contribuer à la sécurité des piétons, les agents de la Régie intermunicipale de police Roussillon portent une surveillance particulière pour assurer le respect du Code de la sécurité routière des usagers de la route et invitent les piétons et automobilistes à la prudence.

Source : Régie intermunicipale de police Roussillon

Capture.PNG (100 KB)